Wix
Wix.com Inc.
Adresse : 500 Terry A François Blvd San Francisco, CA 94158 
Téléphone : +1 415-639-9034. 

Informations

Le Lapacho : anticiper et soigner les maux de l'hiver

Le  Lapacho et ses bienfaits santé


Se prémunir contre l’hiver et ses affections virales pas besoin de vaccin, juste de la prévention intelligente alliant plaisir et découverte


En ce moment, on parle d’épidémie de gastro, certainement la grippe suivra.... Pour ma plante du mois, je vais vous emmener en Amérique du Sud.

Un indice: on l’appelle aussi  Ébénier de Guyane, ou ébène verte ou Pau d’Arco.

Déjà à l’époque les incas utilisaient cette plante pour des fins thérapeutiques. Le Lapacho ou Pau dArc est un arbre qui pousse à l’État sauvage autant sur les plateaux de la cordillère des Andes qu’en Amazonie. On en trouve au Brésil, en Argentine, au Paraguay et au Pérou.

La partie du lapacho employée en phytothérapie est l’écorce interne utilisée comme antidote contre les morsures de serpents.

Les incas appelaient son écorce Tajibo (traduisez "celui qui tue les maux") et l’arbre tout entier, l’arbre de vie.

 Les tradipraticiens l’utilisaient pour soigner l’acné, l’eczéma, l’herpès ou le psoriasis et également comme analgésique pour diminuer la douleur.

Mais également, pour lutter contre les infections de la sphère ORL comme le rhume ou la bronchite.

La lapacho est réputé pour éliminer les toxines, renforcer les défenses immunitaires de l’organisme, et améliorer la régénération et l’oxygénation du sang tout en favorisant la circulation sanguine.

D'OU VIENNENT LES QUALITES THERAPEUTIQUES DU LAPACHO?

Le lapacho a une racine profonde qui parvient à puiser de très grandes concentrations de sels minéraux et d’oligo-éléments puisés dans les profondeurs de la terre.

Son écorce est riche en calcium, fer, magnesium, phosphore, zinc, chrome, silicium, manganèse, cuivre, potassium, sodium, cobalt, bore, argent, or, strontium, barium, nickel.

Tous ces oligo-éléments contribuent à conserver une bonne santé.

De plus, son aubier possède des tanins, mais également des flavonoïdes ou Vitamine P dont les qualités anti-inflammatoires, immunostimulantes, antioxidantes. Ils renforcent considérablement tous les vaisseaux sanguins et améliorent ainsi la circulation. Enfin, les coumarines  sont des composants également du lapacho ce qui favorise la fluidification du sang, accentue la régularisation du sang, et ont des bienfaits hypotenseurs efficaces comme contre les maux de tête,  et les faiblesses cardiaques.

Son importante teneur en fer le désigne alors comme un excellent anti-anémique et favorise la reconstitution des globules rouges.

Donc le lapacho a des actions antimicrobiennes, antibactériennes, antifongiques, antivirales et antiseptiques.

Il contribue au renforcement de nos défenses immunitaires, une action  anti-anémique en fluidifiant le sang, une action veinotonique afin d’éviter les oedèmes et les troubles circulatoires, soutient l’organisme en cas de fatigue chronique grâce à sa grande teneur en fer, agit sur les troubles de l’immunité tels les gastro-entérites, lutte contre les infections ou inflammations buccales et digestives, et a un pouvoir antioxydant en  protégeant l’organisme contre le stress oxydant, qui est à l’origine des dommages cellulaires et du vieillissement prématuré de l’organisme.


En décoction, le lapacho a un goût boisé avec une touche de vanille.

Aujourd’hui, il est également possible de trouver cette écorce en poudre vendue en sachet ou sous la forme de gélules.