Wix
Wix.com Inc.
Adresse : 500 Terry A François Blvd San Francisco, CA 94158 
Téléphone : +1 415-639-9034. 

Informations

PLANTES, ET

SANTE

LES PLANTES QUI PROTEGENT ET RENFORCENT  NOTRE SANTE

Pour nous soigner, nous avons tout à notre portée et à notre disposition pour peu que nous connaissions les propriétés des plantes qui soignent. Les plantes harmonisent notre santé, elles préviennent maladies, désagréments.

Préventives et curatives, elles s'attaquent à l'origine de nos maux pour une santé optimale. Pour cela, les plantes, quelles qu'elles soient, plantes à épices, plantes potagères, plantes aromatiques, plantes à parfum profitent à notre santé physique et émotionnelle.

Les plantes qui nous soignent sont déclinées sous diverses formes: 

 Phytothérapie, Aromathérapie, tisanes, et bien d'autres formes encore....

La nature nous offre tous ses bienfaits et c'est en ce sens que nous devons tout faire pour la préserver. Vous trouverez sur cette page, différentes plantes qui agissent favorablement sur  notre santé. Nous ne cesserons malgré tout, face à la réglementation d'exhorter chaque personne à se renseigner et à ne jamais prendre toutes les informations pour lettre d'évangile. Ce ne sont que des informations, suggestions. Il incombe à chaque personne de se renseigner auprès d'un ou une spécialiste. 

N'hésitez pas à consulter également  mon blog

Ma plante santé du mois de Janvier : Le lapacho

Profitez de l'hiver sans être affecté par ses virus, c'est possible.

On s'envole pour l'Amérique du sud en s'assurant évidemment de ne pas dépouiller les locaux de leur savoir traditionnel...

Les incas appelaient son écorce Tajibo  "celui qui tue les maux" et l’arbre tout entier, l’arbre de vie.

Pour résumer brièvement, La lapacho est réputé pour éliminer les toxines, renforcer les défenses immunitaires de l’organisme, et améliorer la régénération et l’oxygénation du sang tout en favorisant la circulation sanguine.

Avec le lapacho, exit la gastro-entérite (si je puis m'exprimer ainsi )

MA PLANTE SANTÉ DU MOIS : LE KATAFRAY

L'huile essentielle de Katafray fait partie des plantes endémiques de Madagascar, tout comme le bois de rose. 

Contrairement au bois de rose qui donne lieu à un énorme traffic et à la déforestation (cf mon article bois de rose dans Plantes & responsabilités) Le katafray n'a pas l'air de subir cette situation (en tout cas pas selon mes recherches). 

Ce bois est utilisé lors de la construction de maisons traditionnelles ou de pirogues. Vous retrouverez le Katafray sur les marchés malgaches sous forme de pelotes de lanières d'écorce.
C'est une huile, extraite de l'écorce et qui a sa place dans la pharmacopée traditionnelle malgache pour soigner toutes sortes de maux (anti-inflammatoire, antiparasitaire et cicatrisant), elle est aussi utilisée comme aphrodisiaque. son odeur boisée m'a d'ailleurs permit de me créer mon parfum ambré. Son ajout léger subtil est une vraie merveille. 

Ici, l'huile essentielle est surtout utilisée contre les maux de tête, les affections respiratoires. 

Il fait merveille pour les rhumatismes et tendinites, problèmes articulaires.

J'aime la ressortir en Automne 

L'automne est souvent une période où tout comme la lumière du jour, nos volontés et notre entrain déclinent.Au niveau psycho-émotionnel, elle est tonifiante et anti asthénique. tout en nous apportant beaucoup de chaleur. 

Elle nous accompagne en douceur dans les moments de transition en nous préservant du découragement, elle renforce notre force intérieure en nous permettant de garder la tête froide.

Basilic sacré

En Inde, avant toute crémation, une feuille fraîche de Tulsi est mise dans la bouche des morts afin de faciliter leur passage vers un « au-delà paradisiaque ».

On se sert de son bois ou de ses graines pour fabriquer des chapelets qui aideraient à la concentration et à la méditation. Il aurait également le pouvoir de combattre la pollution aérienne, et c’est pour cette raison  qu’il a été planté autour du Taj Mahal afin d' empêcher le marbre blanc de noircir ! 

En Inde, elle est d'ailleurs appelée, "la reine des plantes" . 

Le basilic sacré est une plante intéressante  au niveau santé car elle est adaptogène tout comme l'ortie.

Pour l'hiver, c'est un bon allié !

  • Adaptogène, aide à accroître l'énergie et la résistance au stress

  • Améliore la circulation cérébrale et la mémoire.

  • Cardiotonique et hypotenseur.

  • Facilite la digestion et aide à stimuler l'appétit.Vous désirez en savoir plus ?

Toutes celles et tous ceux qui ont voyagé en Afrique ou dans des contrées tropicales verront le parallélisme avec ce médicament que l’on vous prescrit, à savoir la QUININE. 

La QUININE est en effet, censée vous prémunir contre le paludisme et les fièvres palustres (vous savez ces moustiques qui vous piquent et vous transmettent leur maladie engendrant fièvres

Mais à ce jour, plus grand-chose n’a été fait pour protéger, promouvoir et étudié cette plante.

Une des raisons de son extinction vient que cet arbre n’est pas évalué à sa juste valeur et n’attire malheureusement pas l’intérêt des autorités péruviennes pour prendre les mesures adéquates.

Après la déforestation, la surexploitation, la méconnaissance, les techniques de brulis pour y intégrer des plantations de café, le désintérêt semble condamner cet arbre national du Pérou à l’extinction.

C’est en visitant les Gorges d’Imbros en Crète que je découvris vraiment cette plante endémique qu’est le DICTAME DE CRETE (Origanum dictamnus).

Le dictame sauvage apparait comme une espèce rare et est protégée par le droit européen. Elle est d’ailleurs au premier rang des plantes médicinales de Crète.

Ses vertus sont connues depuis 2700 ans avant JC; Les vertus  de cette plante sont nombreuses

 Hyppocrate, père de la médecine l’utilisait déjà pour soigner des malades.

En infusion, le dictame aide à lutter contre le rhume, la toux et les maux de tête.

Également très efficace pour diminuer les troubles intestinaux, pour lutter contre la fatigue chronique, et  renforcer le système immunitaire. En tisane, le dictame a des vertus aphrodisiaques.

.Lorsqu’on parle de sucre, on parle aussi d’indice glycémique, de santé, de géopolitique, de lobbies..

Il est bon de savoir qu’il existe des alternatives au sucre  qui finalement n’en sont pas réellement

. Quelles sont ses alternatives au sucre dont nous entendons parler et qui ne sont pas toutes aussi saines qu’elles y paraissent ? Quels sont les indices pour bien choisir ? Et y a t il d’autres réalités ou enjeux pour certaines d’entre elles ?

Les alternatives proposées peuvent parfois être intéressantes en remplacement ponctuel mais il est important de ne pas se référer qu’au seul indice glycémique pour choisir ce qui nous convient le mieux. Ne cédez pas aux appels des sirènes. Renseignez-vous bien sur les alternatives proposées qui, parfois ont les mêmes effets néfastes que le sucre raffiné/ sucre blanc.

Bien souvent, nous utilisons des épices pour parfumer nos plats mais connaissons-nous vraiment toutes les vertus que ces épices et plantes recèlent.
Curcuma, thym, origan, cannelle clou de girofle, coriandre ....etc
Mais rappelons quelques éléments  considérés autant dans la médecine chinoise, que la médecine ayurvédique comme éléments clés.:
LES REINS sont associés à la PEUR
LE FOIE est associé à LA COLERE
LE COEUR est associé au STRESS
LE PANCREAS est associé  à L'ANXIETE
LES POUMONS sont associés à la TRISTESSE
L'association des émotions et des organes?parce que chacune de ces plantes a un effet bienfaisant sur nos organes et tendent donc à réduire ou à stabiliser les émotions.
Certaines maisons de retraite pour personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer innovent et utilisent les huiles essentielles. La ville de Saint-Étienne se positionne en pionnière dans cette démarche.
Des hôpitaux, dont l’Assistance Publique de Paris, testent l’impact des huiles essentielles par diffusion atmosphérique sur les troubles du comportement et du sommeil chez les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.. Il faut savoir que les odeurs prennent souvent une dimension affective. Car l’odorat est lié à toutes nos perceptions et nous permet de nous relier à un environnement, à un évènement, à des souvenirs.
LA Valériane : Décontractante, elle intervient sur la composante musculaire de la douleur
 L'Harpagophytum
•En plus de ses propriétés anti-inflammatoires, l'harpagophytum exerce une action antalgique.
Cette plante agit sur la mobilité et la souplesse articulaire.
Egalement appelée griffe du diable, elle est riche en harpagosite, une substance anti- inflammatoire Précieux en cas de sciatique, de lombalgie. A absorber sous forme de gélules ou de décoction de racines, trois fois par jour, jusqu'à ce que la douleur cesse.
Ses bénéfices se manifestent généralement après une dizaine de jours.